samedi 3 avril 2010

2010 - BERGER LEVRAULT

Construction de logements sur le site Berger-Levrault. Les bureaux et ateliers rue des Glacis en réalité comme un décor de théâtre, puisque seule la façade est préservée (encore heureux).
Rue Jean Lamour
L'envers du décor
Les ateliers côté rue des Glacis







Les archéologues au travail, les ateliers reposaient sur une ancienne nécropole






photos du 2 Avril 2010

8 commentaires:

  1. 1676 - Frédéric Guillaume Schmuck, fondateur de la maison Berger-Levrault ouvre une librairie à Strasbourg.
    1789 - C'est la révolution. L'essentiel du chiffre d'affaires de la société est réalisé avec les commandes administratives : convocations des états généraux, décrets, nouvelles lois...
    1805 – Austerlitz. Les déclarations du 1er et du 2 décembre sont imprimées sur le champ de bataille et distribuées aux différents corps de troupe par Nicolas Levrault, imprimeur officiel de la Grande Armée.
    1811 - Édition trilingue du Code Napoléon.
    1812 - A Moscou, la ville brûle… Le décret de la création de la Comédie Française est imprimé sur les presses de Nicolas Levrault, qui disparaît, quelques semaines plus tard avec son matériel, dans la Bérézina.
    1871 - C'est la guerre et l'exil. Les bureaux et l'usine sont transférés en catastrophe de l’Alsace annexée par l'Empire germanique à Nancy. 404 hommes et femmes salariés de l'entreprise bénéficient de la réduction de la journée de travail : 10 heures au lieu de 12.
    1900 - Un nouveau siècle commence et les grandes évolutions technologiques vont s'enchaîner : photogravure, phototypie, héliogravure, composition assistée par ordinateur, informatique, internet...
    1933 - Édition des premiers ouvrages de Charles de Gaulle.
    1946 - L'action Berger-Levrault est introduite en Bourse.

    RépondreSupprimer
  2. Merci et félicitations pour cette pédagogie.
    Mon arrière grand père et ma mère ont travaillé chez BL au début du XXème siècle comme disaient les anciens.

    RépondreSupprimer
  3. Merci. Gérard et anonyme...
    Dadu nous avait fait passer devant ce chantier... plein d'intérêt.

    Qu'en est-il de Berger Levrault à Toul dans tout cela ???

    RépondreSupprimer
  4. Dans les années 81/82 j'avais BL comme client, et j'ai eu l'occasion de visiter leurs ateliers; Admiratif je suis sorti, surtout de Toul qui à priori était mieux équipé que Nancy.
    Je présume que tout BL va être délocalisé à Toul
    ce qui serait la logique . Opinion personnelle bien entendu.

    RépondreSupprimer
  5. Certaines précisions concernant ce site sur le journal La Semaine :

    http://www.lasemaine.fr/2010/01/25/le-cimetiere-du-xviiie-nenterre-pas-le-programme-immobilier

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour les renseignements de tous poils!

    RépondreSupprimer
  7. Juste pour dire que j'ai passé mon CAP de Typographe en 1970, rue des Glacis.
    D'ailleurs dans notre profession, on ne disait jamais "Berger-Levrault", mais "rue des Glacis".
    Merci pour ces photos... nostalgiques.

    RépondreSupprimer
  8. Did you heard what Rob Matts said about that?

    cheap clomid

    RépondreSupprimer