mercredi 29 juin 2011

L'ECOLE DE LA RUE DE FONTENOY

Fête des Ecoles de fin d'année à l'école de filles et maternelle de la rue de Fontenoy. Cette fête s'est déroulée dans le préau de l'école, et l'on peut voir en haut de l'image les fresques existant toujours pour quelques unes d'entre elles..
En l'occurrence il s'agit les enfants de la classe maternelle, et ces images datent de Noël 1933. Dans le groupe mon frère âgé à l'époque de 3 ans.
Une photo dans le supplément "L'EST ILLUSTRE" de l'Est Républicain" du 31 Décembre 1933, avec la présence de mon frère.

lundi 27 juin 2011

BOULEVARD LOBAU (rectifié)

Le boulevard à l'angle de la rue Foller, remplace le billet erroné du 24 Juin et signalé par Guillaume le 26 courant. Remerciements à celui-ci pour son intervention.

photos
du 19 Septembre 1988
et
27 Juin 2011

DU COTE DES GRANDS MOULINS

Les Grands Moulins vus depuis
la rue du Colonel P.Daum

photos des
14 Janvier 1989
et
19 Juin 2011

samedi 25 juin 2011

BOULEVARD LOBAU (fin)



photos des

19 Septembre 1988
et
19 Juin 2011

vendredi 24 juin 2011

BOULEVARD LOBAU (2)


La suppression de l'autopont a provoqué une restructuration du boulevard accompagnée de la destruction de plusieurs immeubles.

photos des
19 Septembre 1988
et
19 Juin 2011

jeudi 23 juin 2011

COMMERCES DU FAUBOURG en péril

Suite logique des commerces trop longtemps inoccupés...le vandalisme. L'ancienne enseigne de produits "BIO" au faubourg.
Ephémère "CLEOPATRA" rue Charles Keller
Un des restaurants les plus fréquentés dans les années 60/80, le SAINT FIACRE est à vendre.
Il y a très longtemps la femme de son ancien propriétaire avait été assassinée. Beaucoup de bruit à l'époque.
Située à l'angle des rues de Metz et Charles Keller une brasserie bien située est fermée. elle faisait aussi restaurant.
Façade rue de Metz
C'est vendu ! Attendons la suite !

photos du 21 Juin 2011

mercredi 22 juin 2011

LONGOMETAL à NANCY

Une partie de la friche industrielle de LONGOMETAL vue depuis l'ancien passage à niveau de la rue de Malzéville.
A cet endroit, une partie du raccordement particulier SNCF
Ces wagons renfermaient tout ce qui n'était pas produits sidérurgiques, soit les tréfilés, les accessoires tubes, le sanitaire-chauffage etc...


photos de Février 1964
et
27 Mai 2011

mardi 21 juin 2011

BOULEVARD LOBAU (1)

Le boulevard Lobau à l'époque de l'autopont, construit en 1971, par l'entreprise Jean BERNARD et la GRANDE CHAUDRONNERIE LORRAINE, et les mêmes lieux de nos jours.
Le boulevard à hauteur de la rue de Bitche
en direction de la place HenriLoritz
La traversée de la place Henri Loritz

photos des
19 Septembre 1988
et
19 Juin 2011

lundi 20 juin 2011

RUE DE LA DIGUE A NANCY

Ce qui reste de l'usine ABRALOR
Ici les Ets WILTZ, entreprise de constructions métalliques. A noter que le cousin de Raymond WILTZ le patron, avait également une entreprise similaire à Champigneulles sous le même nom, que par la suite il changea en Sté VILEX. L'époque de la prospérité des trente glorieuses.

photos du 2 Juin 2011

dimanche 19 juin 2011

RUE DU CHANOINE JACOB

La rue du Chanoine Jacob créée en 1946 dans la partie de la rue de Metz au quai Claude le Lorrain a été prise sur la rue de Boudonville qui jusqu'à cette date partait de la rue de Metz.

Le chanoine Jacob fut le curé de la Paroisse St Vincent-St Fiacre de 1912 à 1942. Auparavant il fut vicaire à St Nicolas à Nancy, puis curé de Velaine et Malzéville. Il fut un bienfaiteur de son quartier et bien connu pour son dévouement. Il fut le créateur de la Vaillante Saint Fiacre, ainsi que des écoles Jeanne du Lys et Saint Vincent et des colonies de vacances dont on a parlé ces jours derniers. Je me souviens de sa bienveillance lors de mon premier patro en 1941.*
Le Chanoine JACOB
carte postale souvenir publiée peu après sa mort en 1942. Il était né à Tincry (57) *

*Sources : LES RUES DE NANCY édition Peter Lang Avril 1984

samedi 18 juin 2011

VU A AZELOT





Quel sera l'avenir de ce genre de bâtisse que l'on rencontre encore (heureusement) dans nos villages lorrains ?

photos du 29 Mai 2011

vendredi 17 juin 2011

NANCY - D'UN SIECLE A L'AUTRE

Boulevard Lobau
angle rue Charles III

photo du 2 Juin 2011

mardi 14 juin 2011

LE PARC SAINT VINCENT au PLATEAU

Près de l'antenne de TDF un chemin comme beaucoup d'autres s'enfonce dans le bois.
Agréable promenade surtout un matin de printemps comme ce 4 Juin.
Après quelques centaines de mètres on trouve enfoui dans les branchages et autres troncs d'arbres, un vestige de portique en béton.
Comme je le cherchais je l'ai trouvé, car à priori on passe à côté sans le voir tant il ressemble à tous ces arbres déracinés de la forêt.
Reste de gonds ... car ce portique clôturait une propriété privée appartenant à la Paroisse Saint Vincent-Saint Fiacre, d'où son nom : le Parc Saint Vincent peut-être encore connu des (très) anciens du quartier des Trois Maisons. Dans les années d'avant guerre et jusqu'en 1943 la Paroisse organisait un patronage et les gosses du quartier s'éclataient toute la journée dans ce parc. Ralliement tous les matins à l'impasse Saint Vincent rue de Metz, ensuite montée à pied jusqu'au Plateau par Malzéville où à travers bois on rejoignait le parc. On y jouait toute la journée et le soir après l'appel descente jusque la rue de Metz, avec parfois défilé en rang dans le quartier. On emmenait la "bouffe" dans des remorques de bicyclette auxquelles étaient attelés les plus grands. Des cuisinières bénévoles faisaient la popote au feu de bois, car ni électricité ni eau courante n'alimentaient le réfectoire. Une cloche avertissait que le repas était prêt et les gosses disséminés dans le parc rejoignaient le réfectoire. J'avais 7 ans en 1941 et on peut juger du chemin fait dans de telles journées: depuis la rue de Fontenoy où nous demeurions, jusque l'église St Fiacre et ensuite le Plateau de Malzéville où on cavalait toute la journée, pour refaire tout ce chemin en sens inverse le soir...Ben on tenait le coup, malgré les carences alimentaires de l'époque. Autres temps ...
Les gosses de l'époque.
Une vue générale de la Colonie avec le réfectoire ouvert sur la forêt comme on peut le voir. Bien entendu cette colonie ne concernait que les garçons, les filles ayant la leur au lieu-dit "Les Buissonnets" devenu depuis le Parc de la Cure d'Air.

photos d'Août 1941
et du 4 Juin 2011